samedi

e049.jpg

dimanche

ec057.jpg

Samedi 25 Juin

  Départ sur la place de la mairie à 8 heures 30. 6 participants au départ; Ghislain, Jean-Marc, Théo (qui ne nous accompagnera que jusqu'à Messancy), Jean-Paul, Agnès et Benjamin. Mais Jean-Paul arrivera en retard car il a oublié son casque, ainsi que Benjamin, pour sa carte d'identité. Ça commence bien ! Direction Fresnois-la-montagne pour récupérer Guillaume, mais un premier problème arriva très vite, car effectivement, Benjamin se mit à saigner du nez à l'entrée de La Roche. Heureusement, Jean-Marc le vit très vite, car les autres étaient déjà partis loin devant. Avec des difficultés pour soigner ce petit problème, un gentil habitant nous proposa son aide et a donné un peu de coton pour nettoyer tout ça ! En revanche, le morceau de coton donnait honte à Benjamin qui évitait de trop se montrer...
   Puis nous repartîmes et récupérâmes Guillaume sur le chemin comme prévu. Après plusieurs belles descentes, nous nous arrêtâmes à Halanzy dans un petit café. Et sur cette place, Jean-Marc retrouva même un ancien voisin avec qui il discuta quelques instants. Puis, nous continuâmes notre chemin avec des côtes assez difficiles, certaines à 8, voire 9% sur plusieurs centaines de mètres, et qui pour certains, les firent grimacer; n'est ce pas Jean-Paul, mais qui peut être fier de lui !
 Quand nous fûmes à Messancy, Théo nous quitta car il ne venait pas avec nous à Echternach.
 Arrivé à notre première piste cyclable, Jean-Paul eut le besoin de se reposer, et donc se permit de s'allonger sur la route confortablement étant donné le manque de voiture, permettant un repos sans danger. Un peu plus tard, à Strassen, nous nous ravitaillâmes  dans un Mac Donald, car il nous fallait non seulement avoir un petit quelque chose dans le ventre, mais nous avions aussi choisi ce snack, car le service était rapide ! Malheureusement pour Jean-Paul, ce ne sera pas la pizzeria qu'il attendait tant ! De plus, cela permit à Agnès de recharger sa batterie pour le moteur de son vélo électrique. Au total, nous avons déjà parcouru 55 km sur les 102 qui étaient prévus.
   Après le petit café et le repos dont Jean-Paul avait profité (et oui, même dans les restaurations rapides!), nous repartîmes vers la ville de Luxembourg où nous aurons beaucoup de difficultés à retrouver la piste cyclable, étant liées aux nombreux travaux. Après avoir demandé notre chemin plusieurs fois, nous retrouvâmes la piste cyclable allant directement à Echternach, nous indiquant plus que 40 km à parcourir avant notre arrivée. Mais malheureusement pour notre Jean-Paul, il chutera à un peu près 20 km plus loin, cette chute étant liée a la mousse qui poussait sur la piste avec l'eau venant des champs qui arrosait le tout, rendant la piste très glissante. Alors Jean-Marc arriva très rapidement avec la trousse de secours une seconde fois (après Benjamin). Heureusement pour Jean-Paul, il n'aura que quelques égratignures sur les genoux et un petit trou dans le maillot du club. De jolies photos seront prises par rapport à cette chute et dont une découverte très étonnante, un jardin secret dans le casque de notre victime.
   Puis nous repartîmes, avec une indication de Ghislain nous expliquant que la piste empruntée, était en fait une ancienne voie ferrée. Quelques arrêts seront mis en place dans des lieux avec des monuments comme le passage dans le tunnel de Bech (tunnel dont l'éclairage se déclenche à l'approche des cyclistes), le passage à Consdorf où est exposé un vestige de la guerre de 40 ou encore la traversée du canyon dans la Petite Suisse. Une passerelle en bois extrêmement glissante nous causa quelques soucis.
   Puis quelque temps après nous arrivâmes à l'auberge de jeunesse où nous coucherons le soir même. Auberge très belle avec un accueil chaleureux du personnel très sympathique. Après la découverte de notre chambre qui était parfaite, nous prîmes une douche à tour de rôle. Mais un problème se présenta: le niveau du sol de la douche à l'italienne n'était pas très correct, car lors de la douche, l'eau coulait sous la porte direction les affaires qui patientaient dans la chambre. Une serpillière fut nécessaire. Pendant ce temps les autres mettaient leurs draps dans leur lit, ce qui parait peut être facile pour certains, mais ce n'était pas le cas pour tout le monde (n'est-ce pas Jean-Marc et Guillaume, qui étaient à l'étage !).
   A 19 h, c'est l'heure où nous devons manger, au menu, une salade en entrée, des tortellinis en plat et un éclair au chocolat en dessert. Repas très correct qui sera apprécié par tout le monde.
   Puis, après une petite causette dehors, il est temps d'aller au lit (avec quelques difficultés pour certains qui n'arrivaient pas à dormir à cause de la lumière du jour, et oui, il fait encore jour à 22 h !).

Benjamin B.

Dimanche 26 juin

   Réveil plus ou moins difficile selon les personnes. Petits déjeuner prévus pour 7h30. Un déjeuner qui sera très copieux nous attendait ( tartine, confiture, miel, Nutella, jambon, beurre, fromage, chocolat chaud, café, ...).
   Puis nous nous préparâmes, nous et nos vélos, afin d'entamer notre retour à la maison. Aujourd'hui, le temps nous était favorable, contrairement à la veille (beaucoup de pluie). Au programme, même parcours que la veille avec quelques petites modifications apportées pour le passage à Luxembourg. Mais au départ, photos de groupe près du lac.
   Quelques centaines de mètres plus tard, premier problème, une branche se coince dans le dérailleur de notre cher Jean-Paul (qui n'aura vraiment pas de bol pour ce voyage itinérant). Vue magnifique sur le paysage, avec encore beaucoup d'escargots sur notre chemin, car depuis hier la route n'a pas eu le temps de sécher !
   Une vingtaine de kilomètres plus loin, nous vîmes les antennes RTL. Puis quelques réglages sur les vélos furent effectués, avec une remarque étonnante, de l'eau coulait de nos cadres, car cette dernière s'était faufilée par la selle la veille.
   Puis nous fîmes attention lors du passage où Jean-Paul chuta la veille pour ne pas glisser à nouveau ! Lors de ce passage, deux cyclos luxembourgeois avaient ralenti suite à notre avertissement. Mais malheureusement, l'un des deux luxembourgeois chuta exactement au même endroit que Jean-Paul ! Agnès se dépêcha de prévenir Jean-Marc, pour qu'il amène la trousse de secours, afin de venir en aide à ce pauvre cyclo, qui gonflait énormément sur la cuisse et qui saignait du coude. Après quelques bandages, le cyclo repartit chez lui pour se soigner correctement car il avait  très mal et son ami, lui, continua son chemin.
   Arrivés à Luxembourg, nous trouvâmes la piste cyclable du premier coup, ce qui sera un gain de temps par rapport à hier. De magnifiques bâtiments et aussi très impressionnants se dressaient sur notre chemin, au Kirchberg, domaine de la finance et de la culture au Grand Duché.
   Un arrêt fut organisé pour se restaurer dans un Quick, et c'est à ce moment que Jean-Paul rouspétait (pour le principe) car il attendait toujours sa pizzeria mais ce sera pour une prochaine fois ! Mais nous le remerciions encore car il s'est privé d'une bonne pizza pour nous !
   Peu après, nous repartîmes, et nous prîmes une photo d'une belle voiture style Ferrari avec Jean-Marc. En se rapprochant de la frontière franco-belge, Ghislain eut un problème de plateaux, car en effet ils ne passaient plus, ce qui sera une difficulté supplémentaire à gérer avant d'arriver à la maison pour les réparations. Dernière côte à la sortie de Gorcy, avec une mauvaise nouvelle, la France perdait 0 à 1 face à l'Irlande à l'euro du foot. Arrivé à Fresnois, Guillaume était content de sa sortie, et le reste de la cavalerie aussi ! En revanche, seconde mauvaise nouvelle, la pluie fit son apparition. Nous décidâmes donc de nous mettre à l'abri. Jean-François, nous proposa de s'arrêter chez lui pour éviter la pluie et pour boire du jus de fruits pour les jeunes et une bière pour les adultes afin de fêter la victoire de la France qui aura gagné 2 contre 1 pour l'Irlande. Puis, comme la pluie se calmait, nous décidâmes de repartir. Mais, à la sortie de Fresnois, une pluie violente arriva très vite sur nous ! Ceci pendant 5-10 minutes, de quoi nous mouiller de la tête jusqu'aux pieds ! Nous rentrâmes rapidement vers notre domicile, trempés, pressés de prendre une bonne douche bien chaude. C'est sur cette dernière action que notre voyage s'est terminé. 

   En bilan, ce sera un premier voyage itinérant  (sauf pour Ghislain, qui en a déjà fait une dizaine) réussi malgré le temps. Ceci nous fera de bons souvenirs et nous motivera pour en faire d'autres. De plus, l'accueil chaleureux à l'auberge et tout ce qu'on peut y faire, est motivation supplémentaire pour y revenir. Nous pouvons aussi remercier les membres du club présents, et féliciter Jean-Paul et Agnès pour leur efforts car cette sortie n'aura pas été facile, ainsi que les autres membres du club présents ce jour-là. 
Benjamin B.


Un mot de l'organisateur: ce premier voyage itinérant semble avoir plu, cette nouvelle façon de randonner pour mes compagnons de route les a enchantés même si la météo n'était pas toujours au rendez-vous. Les nombreuses pistes cyclables (600 km de pistes dans ce petit pays !), bien entretenues et sécurisantes, les paysages plus jolis les uns que les autres et la qualité des AJ au Grand Duché  les a incités à demander de refaire ce genre de rando une autre fois. 
Parcours bien étudié à l'avance grâce au site des Ponts et Chaussées, de Géoportail Luxembourg et aussi de Google Earth et Google Street...
Félicitations à JP et Agnès et aussi à Guillaume qui, avec ses 12 ans ½, a roulé comme un chef...
                                                      Ghislain


..





.

ce site a été créé sur www.quomodo.com