Page 23 (1983)

Dimanche 14 août


Distance : 61 km.

Participants : 3 (Guillaume, Turello, Molitor).

Parcours : Villancy, La Cambuse, Virton, Meix, Croix-Rouge, Ethe, Grandcourt, Tellancourt, Longuyon.


Commentaires :


Très beau temps, parcours intéressent.

Chacun raconte ses souvenirs de vacances à Turello qui, lui, n’est pas parti.

Des travaux effectués à Gomery nous obligent à traverser à pied, par respect pour nos pneus.

R.Turello, qui doit aller à un repas, fait accélérer l’allure. Dans la côte de Grandcourt, il tente de s’échapper, mais il est rattrapé et lâché, l’entraînement de Sallanches est passé par là !


Dimanche 21 août


Distance : 50 km.

Participants : 3 (Turello, A. Latella, Molitor).

Parcours : Grand Failly, Vittarville, Jametz, Marville, Longuyon.


Commentaires :


Latella crève après Vittarville. Plusieurs arrêts seront ensuite nécessaires, son boyau glissant sur la jante.



Randonnée du  reblochon

 

Sur les routes savoyardes d'un fromage.

 

De passage à l’auberge de jeunesse de Charleville-Mézières, je me procure  une information concernant la randonnée permanente du REBLOCHON. Cette randonnée m’intéressait pour plusieurs raisons: départ de THÖNES (bourg à proximité d’ANNECY), 3 parcours à effectuer à ma convenance  sans limite de temps avec 15 pointages et 23 cols à escalader (en cette année 1983 je recherchais les cols pour m’inscrire à la confrérie des cent cols. Du 05/09/1983 au 10/09/1983 j' ai parcouru 500km avec 11200 m de dénivellation.

 

Premier parcours - 237km- 9 cols.

      

Cols du Tour de France

Je quitte THONES et d'emblée j’attaque le col de la Colombière ensuite le très difficile col de la Joux plane (2 cols popularisés par le Tour de France, je longe l’agréable lac de  Montriond, traverse les lindarets (au milieu des chèvres  et pour la première fois j’emprunte un col muletier (Bassachaux)

 

Deuxième parcours  111 km 6 cols.

    

 Panorama sur le lac d’ANNECY et lieu d’histoire. Au menu le coriace col de la Forclaz  et ses forts pourcentages (avec la récompense au sommet d’un point de vue grandiose sur le lac d’Annecy) direction le massif des Bornes. Le col des Glières  m’amène au plateau éponyme haut lieu de la résistance qu’honore un monument national ; en fin de parcours je passe devant l’imposant Parmelan et m’arrête à la nécropole nationale des Glières.

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com